Verdun Agglomération Handball : site officiel du club de handball de Belleville-sur-Meuse - clubeo

LDC : Paris par à coups

12 février 2018 - 09:48

 Europe & Champion's League

Paris à engrangé sa 8° victoire de suite dans la poule B de la Ligue des Champions. Mais Paris a été loin de survoler le match à Celje. Pourtant, à de nombreuses occasions, le PSG avait tout dans les mains pour revenir de Slovénie avec une victoire bien large. Un peu de déconcentration, beaucoup d’envie chez les Slovènes et au final un +5 suffisant pour le bonheur parisien (26-31). Avec ces 2 points supplémentaires, Paris possède 6 points d’avance sur Flensburg qui joue ce soir et 7 sur Veszprém qui s’est incliné à Kiel en milieu de semaine. Avec encore 2 matches à Coubertin pour le PSG dont Flensburg samedi prochain, on ne voit pas comment Paris pourrait laisser échapper la première place qualificative directement pour les quarts de finale.

Mais pour en arriver à ce joli tableau, il fallait que Paris fasse le boulot à Celje. Et d’entrée on se disait que tout allait être calme, tempéré et presque tout en suavité. Paris appuyait de suite sur l’accélérateur et entre les arrêts de Rodrigo Corrales et les coups de fusils d’un Stepansic parfait dans les courses et sa finition, les choses semblaient être faciles avec en guest star mais surtout star un Nikola Karabatic intenable à cet instant du match. Faciles et même peut-être un peu trop… Au bout d’un quart d’heure Paris menait de 5 buts mais cela allait vite se tasser… Paris arrêtait de proposer du jeu en mouvement et surtout Lesjak laissait sa place dans les buts à un Panjtar un peu inconnu mais qui n’allait pas tarder à se faire connaître. Moins de mouvements, de retour dans ce jeu de défi individuel plus simple à contrer Paris donnait des ballons pour que la jeunesse de Celje puisse s’exprimer sur jeu rapide. Car si ma défense parisienne tenait assez bien les Mackovsek, Mlakar et compagnie en attaque placée, il n’en était pas du tout de même sur jeu rapide ou de transition. Résultat les Slovènes recollaient et menaçaient même le PSG sur la fin de première période.

celje-paris_n_karabatic.jpg

Le retour des vestiaires allait être un peu fou et surtout le moment des gardiens ! Corrales et Panjtar fermait la boutique à double tour et cela courrait de partout et ça ratait à qui mieux mieux… Résultat pas un but en 4 minutes avant qu’enfin Paris remette un peu les choses en ordre. On se disait que cette fois, le PSG allait dérouler et prendre tranquillement les 2 points. Sauf que l’attaque n’était toujours pas remise en route. On voyait ce jeu de Paris qui agace, qui crispe et surtout qui ne paye pas. Chacun des arrières joue son 1x1 après au mieux un vague croisé et comme la jeunesse de Celje avait largement monté en intensité dans ses duels défensifs, tout cela ne payait guère. Alors Celje restait au contact et si Paris arrivait après quelques jolis stop défensifs a envoyer du jeu rapide et recreuser une petit écart, c’était pour aussitôt revoir les Slovènes profiter de la moindre erreur, des nombreuses exclusions parisiennes ou des échecs face au gardien de Celje. Heureusement cette résistance acharnée allait finir par s’essouffler. Tout avait beaucoup moins de précision, les shoots partaient trop souvent dans les cintres ou les mains d’un Rodrigo Corrales très présent et Paris avait enfin décroché son adversaire du jour. +5 au final, pas de faute de goût mais une petite inquiétude toujours sur le rendement offensif d’un Sagosen, d’un Remili, même sa majesté Gensheimer a eu son moment de doute au shoot dans cette partie. Mais au final Paris a fait un petit trou supplémentaire avec la défaite de Veszprém et le nul concédé par Flensburg face à Kielce à la maison. 5 points d’avance et 3 matches à jouer, en bref si le PSG sait rester souverain à Coubertin samedi prochain, alors la première place sera dans sa poche pour de bon.

celje-paris_anic.jpg

A Celje, Dvorana Zlatorog
Le dimanche 11 janvier à 17h00
RK Celje Pivo Lasko - Paris Saint-Germain HB: 26 - 31 (Mi-temps : 13-17)

5 600 spectateurs
Arbitres : MM Andreu Marin et Ignacio Garcia Serradilla (Espagne)

Evolution du score : 2-5 5°, 5-9 10°, 7-12 15°, 9-13 20°, 10-16 25°, 13-17 MT - 15-18 35°, 16-20 40°, 18-21 45°, 19-25 50°, 23-27 55°, 26-31 FT.

© François Dasriaux - Handzone

 

 

Commentaires

REJOIGNEZ-NOUS !