Verdun Agglomération Handball : site officiel du club de handball de Belleville-sur-Meuse - clubeo

LFH : Toulon et Dijon restent à bord, Issy et Nice voguent vers l'Europe

15 mai 2018 - 10:24

 France & LFH

Alors que les demi-finales retour sont annoncées pour le milieu de la semaine, dans les matches de classement et les Play Down, la bataille a fait rage ce week-end. Pour la 5° place on retrouvera Nice et Issy Paris tandis que dans le lutte pour le maintien, Dijon et Toulon Saint Cyr ont fait le pas suffisant pour ne plus rien craindre à 2 journées du verdict final.  

nice-cthb_prudhomme.jpg
Que ce soit Issy Paris ou Nice, aucun des deux costauds de ces matches de classement n‘ont fait de détail dans leur match retour du premier tour de classement. Nice avait pourtant de qui craindre la venue de Chambray. Battues au match aller de 2 unités, les Niçoises n’avaient jamais fait dans la facilité face aux Tourangelles cette saison. Et pendant 40 minutes, elles ont souffert… Vanessa Boutrouille était en pleine réussite, Camille Asperges avait les espaces en pivot et il fallait la réussite de Mathilde Plotton, Caroline Valente ou Marie François la future Chambraysienne pour que Nice reste à flot. Mais le manque de rotations va être fatal à Chambray. Mounah Chebbah était trop juste pour apporter, Nelly Carla Alberto dans un mauvais jour et les gardiennes n’arrivaient pas à trouver la bonne carburation. Et Nice va d’un coup appuyer sur le champignon et finir en trombe avec un 16-3 dévastateur renvoyant le CTHB au match pour la 7° place et ouvrant à Nice les portes d’une double confrontation face à l’IPH pour une place européenne. Car dans l’autre match, on s’attendait à une qualification facile d’Issy Paris, et on a eu une qualification facile de l’IPH… Déjà défaites de 6 buts sur leurs terres, les Loirétaines en ont pris le double au match retour ! Le suspens aura duré 15 minutes avec un 8-7 pour le FLH et la suite aura été une longue agonie pour les visiteuses d’un soir incapables de contenir Sonja Frey et ses partenaires, finissant même la rencontre sur 6-1 qui fleurait bon la démission totale. Issy Paris a déroulé avec en verve 4 joueuses de 1998, les Mazens, Fofana Lefevre et autre Galtier se sont bien amusées, rejoignant une Melvine Deba qui fait presque figure de taulière à l’IPH, mais elle aussi de cette année protée qui représente l’avenir flamboyant du handball isséen.

iph-flh_frey.jpgbourg-cdhb_deroin.jpg

Play Down

Il y en a deux qui sont maintenant tranquilles et qui vont pouvoir s’offrir un gros ouf de soulagement dans les Play Down. Pour Toulon Saint Cyr et ses 4 points acquis après sa 9° place dans la première phase, s’était un peu attendu. Pour Dijon, parti avec 0 points, ne compter que des victoires et assurer presque tranquillement son maintien au bout de seulement4 journées en ayant battu tout le monde, c’est presque surprenant. Mais c’était sans compter que le CDB connaît l’exercice, que le CDB a été plombé par son retrait de points et que la qualité des joueuses n’est surtout pas à mettre en cause, mais plutôt un effectif réduit pour cause budgétaire. Et c’est sur le terrain de Bourg de Péage que Dijon a arraché son maintien. Dans un match au couteau ou chaque équipe rendait coup pour coup, ce sont finalement les Bourguignonnes qui ont enlevé la décision avec deux buts de Johana Lathoud et Audrey Deroin et en fermant fort la baraque défensive sur les 5 dernières minutes. Bourg de Péage sait maintenant que sauf coup de Trafalgar dans la rade de Toulon, il jouera son maintien chez lui face au Havre lors de la dernière journée de championnat. Car côté Havrais, il y a eu là aussi une grosse désillusion… Toulon Saint Cyr est venu s’imposer en Normandie ce qui met le HAC dans le dur pour les 2 derniers matches. 1 point de retard, deux déplacements à Dijon puis Bourg de Péage, le scénario devient complexe et il faudra sortir 1 voire 2 exploits pour se maintenir. La faute à des Varoises qui ont laissé passer l’orage en première période pour mieux accélérer en seconde, rendant l’attaque havraise presque aphone et prenant 3 points qui les sauvent, mais qui plombent sérieusement l’avenir du HAC.


hac-tvhb_zazai.jpg  

© François Dasriaux - Handzone    

 

Commentaires

REJOIGNEZ-NOUS !

 

Pensez à votre licence 2017-2018

210 Licenciés le 16 mars 2018