Verdun Agglomération Handball : site officiel du club de handball de Belleville-sur-Meuse - clubeo

Mondial U20F : Impeccables, les Bleuettes voguent vers le Japon

9 juillet 2018 - 09:21

 International & Mondial

Encore une fois solides et surtout dominatrices en défense, les Françaises se sont offert le scalp de l’Allemagne finissant la poule D sur une impeccable 5/5. Cette fois le match a été maîtrisé de bout en bout et avec beaucoup de rotations face à une Allemagne qui ne craignait plus de se faire sortir après ses deux victoires sur l’Egypte et l’Espagne. Maintenant commence une toute autre compétition, à élimination directe celle-ci et pour commencer, les Françaises devraient affronter un Japon au jeu atypique.  

Mais après être sorties la tête bien haute de ce que tut le monde appelait « la poule de la mort » dire que les Françaises doivent craindre ce Japon serait quad même assez osé. Car dominer cette Allemagne en quête de rédemption sans vraiment faire jouer les cadres, Eric Baradat a largement ouvert le banc et celles qui avaient eu moins de temps de jeu se sont vues largement servies face à la Mannschaft. Même si Karichma Ekoh a encore flirté avec les 100% de temps de jeu, chose qu’elle a parfaitement utilisé pour rendre une belle copie avec 6 buts, 5 passes décisives et 3 interceptions, les autres se sont bien partagé le temps de jeu, de quoi s’offrir une belle revue d’effectif pour Eric Baradat. Luxe ultime que de pouvoir faire cela face à une équipe comme l’Allemagne, et luxe issu des 4 victoires précédemment décrochées, même si certaines l’ont été dans la douleur. Arriver à concerner tout le groupe, voilà un joli challenge réussi qui produira sans doute ses effets lors des matches à venir. Car on se dit que cette France est taillée pour le moment pour rejoindre le dernier carré. Il faudra quand même se méfier de ce Japon qui a forcé les Pays-Bas au match nul et qui ont sorti la référence africaine du handball féminin, l’Angola. Même si ce n’est pas un jeu que les équipes européennes affrontent quotidiennement, on commence à connaître ce jeu fait de prise de risque. Sans gabarits, la joueuse la plus grande fait 1.76m. Sans défense de fer, les Nipponnes ont encaissé quand même 144 buts pendant que les Bleues en concédaient 98. Mais avec quelques joueuses techniquement au-dessus du lot comme sa demi-centre et meilleure buteuse Natsuki Aizawa, il faudra savoir gérer le tempo et surtout ne pas partir la fleur au fusil comme les Tricolores l’ont fait un peu trop souvent dans cette poule D.

france-allemagne_lott.jpg  

Clairement, il faudra que la défense bleue trouve la clef d’un jeu rapide toujours très risqué. Le jeu sur grand espace sera capital, mais cette fois sans doute sur le repli. Après il faudra aussi savoir être patientes, comme elles ont su savoir l’être face aux Allemandes. Même si le match est tendu, que le score reste serré, le potentiel physique des Bleuettes a toujours fini par faire exploser leurs adversaires et question jeu rapide, si le coach tricolore était un peu chafouin sur le sujet il y a quelques semaines, clairement, les progrès affichés depuis rendent un peu plus serein à 2 jours d’entrer dans ce nouveau championnat du monde où si l’ont perd on rentre chez soi, ce qui change quasiment tout dans les têtes des joueuses.  

A Debrecen, Hodos Imre Sports Hall

Le dimache 8 juillet à 14h00 Mondial U20 féminin 2018

France - Allemagne : 26 - 24 (Mi-temps : 13-11)

230 spectateurs Arbitres : MM Aleksey Kiyashko et Dmitriy Kiselev (Russie)  

Evolution du score : 1-3 5°, 4/4 10°, 6-5 15°, 8/8 20°, 10-8 25°, 13-11 MT - 14-14 35°, 17-15 40°, 19-18 45°, 22-20 50°, 24-22 55°, 26-24 FT.   

france-allemagne_ekoh.jpg
 

© François Dasriaux - Handzone    

Revoir le match

 

 

Commentaires

REJOIGNEZ-NOUS !

 

Pensez à votre licence 2017-2018

210 Licenciés le 16 mars 2018