Verdun Agglomération Handball : site officiel du club de handball de Belleville-sur-Meuse - clubeo

Manaudou, un an pour passer pro ?

5 août 2018 - 12:04

Starligue Brèves | LSL Crédit photo : PAUC

L’ancien nageur, reconverti dans le handball depuis deux ans, rêve de percer au plus haut niveau au sein du PAUC. Il l’a expliqué ces derniers jours dans la presse, se donnant une année pour savoir si ses progrès lui permettront de faire partie du collectif professionnel.

Bilan initial avec Jérôme Fernandez en septembre 2016, premier entraînement avec l’équipe réserve du PAUC deux mois plus tard, premier match amical avec l’équipe de N2 en février 2017 et premier match amical avec les pros en janvier dernier : à 27 ans, Florent Manaudou franchit les étapes méthodiquement dans une discipline qui l’a toujours fait rêver depuis sa jeunesse.

Si, à son arrivée au sein du PAUC, l’ancienne star du 50 mètres avait déclaré vouloir s’investir  «sans autre ambition que de donner le meilleur de (lui-même) et trouver une source de plaisir différente », l’ancien nageur champion olympique à Londres en 2012 a depuis parcouru du chemin et s’est pris au jeu, au point de s’imaginer franchir un nouveau pas dans quelques mois. « Cette année, je vais m’entraîner deux fois par semaine avec les professionnels pour essayer de me rapprocher d’eux, déclarait-il la semaine dernière dans TV Magazine. Mon ambition première est de prendre du plaisir mais, en tant qu’ancien sportif de haut niveau, j’ai envie de progresser et j’aimerais intégrer l’équipe pro. »

« Dans un an, je saurai si j’ai une chance d’intégrer l’équipe pro »

Interrogé sur son désir ou non de se lancer dans la comédie suite à quelques apparitions dans la série « Section de recherche » sur TF1, Florent Manaudou donne sa priorité à la petite balle pégueuse. « Je veux d’abord me concentrer sur le handball, affirme-t-il. La date de péremption est plus rapide dans le sport que dans la comédie. Dans un an, je saurai si j’ai une chance d’intégrer l’équipe pro ou pas. Si je dois arrêter, alors peut-être je me tournerai vers la comédie.»

Le pivot aixois, qui a gagné 7 à 8 kg de muscle depuis qu’il a quitté le bord des bassins, espère rééditer ses performances de la seconde partie de saison dernière, dont un 9/9 aux tirs face à Montélimar. « A ma plus grande joie, je sens une progression dans mes performances grâce au travail du staff, déclarait-il en mai dernier dans les colonnes de « La Provence ». Je me sens bien dans cette équipe, dans ce club. Malgré mes obligations, je reste attaché au PAUC. » Egalement à la tête d’un restaurant à Marseille, Florent Manaudou démontre une réelle détermination à réussir ce qui semblait un incroyable pari il y a deux ans : devenir peut être un joueur de handball professionnel en Starligue après s’être construit un palmarès XXL en natation.

Mocanu - Olivier Poignard - Handnews

 

Commentaires

REJOIGNEZ-NOUS !